S.A.R.L. FOLLIN

Charpente traditionnelle, Couverture, Isolation, Démoussage, Construction ossature bois

Couverture



Les techniques évoluent rapidement, les matériaux aussi, mais le couvreur reste égal à lui-même: tenace et courageux
Homme du toit, homme du vide parfois harnaché à des hauteurs impressionnantes, il applique ses techniques de travail sous la pluie comme au soleil.

Cliquez sur les miniatures pour agrandir les photos
Pose des échafaudages Démontage de la toiture en chaume Pose de la sous-toiture
Lattage Ensemble du lattage terminé Ensemble du lattage terminé
Couverture en ardoises Pose des crochets d'une gouttière nantaise Pose du conduit nantais
Détails frise, queue d'aronde... Bavettes en cuivre Habillage des chevrons et des planches de rives
Démontage des échafaudages Le chantier terminé Le chantier terminé

Le chantier du couvreur, c'est le toit d'un bâtiment en construction ou en cours de réfection.
Il commence par tracer un plan. Puis sur la charpente, il fixe des lattes de bois sur lesquels reposeront ardoises, tuiles, matériaux traditionnels et plus récents.
Il pose ensuite les accessoires, les conduits d'eau pluviale (chéneaux, gouttières...), les éléments ornementaux et les lucarnes.
Il protège des eaux les parties en saillie de façade, assure la pose de l'isolation thermique et le raccord des bases de cheminées.



L'ARDOISE NATURELLE
L'ardoise est le matériau noble par excellence. Elle s'adapte admirablement à toutes les formes de toiture.
On la trouve dans toutes les villes de France. La durabilité et l'esthétique restent les points forts de ce matériau.

LA TUILE PLATE
La tuile plate permet de réaliser de belles couvertures. Elle est généralement posée sur de fortes pentes.
La couleur varie selon la composition de l'argile et la cuisson.
Les dimensions sont très variables, les plus courantes sont 24 x 16 et 17 x 27.
Le nombre de tuiles au m2 varie de 65 à 75 pièces. Le support (charpente) doit être étudié en fonction du poids de la tuile.

LA TUILE A EMBOITEMENT
II s'agit d'un matériau de couverture économique qui permet de réaliser des couvertures en faible pente.
Ce matériau est généralement fabriqué en terre cuite.
Les nuances et coloris sont variables selon la composition de l'argile et la cuisson.